AUTORIDE

Programme de stabilité électronique (ESP) : comment ça marche ?

Voyant ESP
Veröffentlicht am Übersetzt mit Hilfe von KI aus unserem Originalartikel (Quelle: autoride.io)

Le programme de stabilité électronique, ou ESP en abrégé, fait référence à un système de stabilisation électronique qui vise à augmenter la sécurité de conduite. C'est l'un des premiers et, en même temps, le plus utilisé des systèmes de stabilisation électronique.

Ce système surveille en permanence les mouvements d'une voiture et peut détecter une perte de traction ou un changement de direction indésirable. Si un tel événement se produit, l'ESP intervient automatiquement et stabilise le véhicule grâce à des interventions contrôlées sur les freins, la direction, le moteur et la boîte de vitesses.

Inhaltsverzeichnis

Introduction

L'ESP utilise également des assistants électroniques comme le système ABS ou ASR. Grâce à un système de stabilisation électronique tel que l'ESP, il est possible d'utiliser tout le potentiel des caractéristiques de conduite de la voiture.

Les statistiques montrent également que l'ESP augmente la sécurité active, réduisant ainsi les accidents de la circulation. Si tous les véhicules étaient équipés de l'ESP, environ 1/10 des accidents pourraient être évités.

BOSCH et Mercedes-Benz ont développé le programme de stabilité électronique pour augmenter la sécurité de conduite dans une voiture, ce qu'ils ont réussi à faire. L'ESP sert d'élément de la sécurité active du véhicule car il surmonte la capacité du conducteur à gérer les situations critiques, c'est pourquoi ce système électronique fait partie de l'équipement obligatoire de la voiture aujourd'hui.

Fonction ESP

Le système de stabilisation électronique (ESP) aide le conducteur à gérer les situations de conduite critiques lorsque le véhicule pourrait déraper. L'unité de commande compare les données sur l'état réel de la direction de conduite avec les données sur la direction de conduite choisie par le conducteur.

Les données sur la direction choisie par le conducteur et la direction réelle de déplacement sont obtenues par le système ESP à partir de divers capteurs, tels que :

  • rotation du volant
  • vitesse des roues
  • pression du liquide de frein
  • position de la pédale d'accélérateur
  • accélération longitudinale et latérale

Composants ESP

Un système ESP comprend plusieurs parties interconnectées, chacune jouant un rôle crucial dans la détection et la correction de l'instabilité du véhicule. Les composants clés incluent :

Capteurs

Les systèmes ESP utilisent plusieurs capteurs pour surveiller en permanence les mouvements et les conditions d'un véhicule :

  1. Capteurs de vitesse de roue : mesurez la vitesse de chaque roue pour détecter si une roue patine ou perd de l'adhérence.
  2. Capteur d'angle de braquage : surveille l'entrée de direction du conducteur pour déterminer la direction prévue du véhicule.
  3. Capteur de taux de lacet : mesure la rotation du véhicule autour de son axe vertical, indiquant s'il tourne.
  4. Capteur d'accélération latérale : surveille le mouvement latéral du véhicule pour détecter un éventuel dérapage.

Unité de contrôle électronique (ECU)

L'ECU est le cerveau du système ESP, traitant les données des capteurs pour déterminer si le véhicule risque de perdre le contrôle. Le calculateur intervient en ajustant le freinage et la puissance moteur du véhicule si une éventuelle instabilité est détectée.

Freinage et contrôle moteur

L'ECU communique avec les systèmes de freinage et de moteur du véhicule pour appliquer les corrections nécessaires, telles que :

  1. Freinage individuel des roues : l'ECU peut appliquer une force de freinage à une ou plusieurs roues pour corriger le sous-virage ou le survirage.
  2. Contrôle du couple moteur : l'ECU peut réduire la puissance du moteur pour limiter le patinage des roues et aider le véhicule à retrouver de la traction.

Comment fonctionne l'ESP ?

Grâce au capteur de rotation du volant, à la pression du liquide de frein et à la position de la pédale d'accélérateur, l'ESP détecte où le conducteur se dirige vers la voiture ou où le volant est pointé. L'ESP détecte la direction réelle du véhicule grâce aux capteurs restants.

Si les données ne correspondent pas, l'unité de contrôle du système ESP l'évaluera comme un dérapage, et la voiture se stabilisera automatiquement et compensera le dérapage naissant. Une fois que l'ESP détecte une perte de traction, il freine automatiquement les roues arrière gauche/droite ou avant gauche/droite de la voiture individuellement.

Cela se produit non seulement lors du freinage, mais également lors de l'accélération et du franchissement d'un virage, ce que l'ESP empêche le véhicule de déraper. Grâce à l'ESP, la voiture est donc plus stable et contrôlable.

Voyant ESP - y a-t-il un problème ?

Voyant ESP
Voyant ESP / © Martin Milo, All rights reserved.

Malgré la couleur orange, le voyant ESP peut ne pas signaler un problème avec le système de stabilisation électronique. Certains systèmes de stabilisation électronique interviennent même sur la direction et la vitesse de la voiture et, si nécessaire, ajustent la puissance du moteur ou tournent les roues du véhicule dans la direction souhaitée.

Si le système interfère avec la direction, le voyant ESP clignote. Ce n'est pas un problème. Bien au contraire - le programme de stabilité électronique est actif. Si ce symbole du tableau de bord clignote, vous vous êtes probablement retrouvé dans une situation de conduite difficile, et le système ESP est intervenu et a stabilisé le véhicule.

Dans certains cas, ce voyant peut clignoter puis rester allumé. Dans ce cas, le système intervient dans la direction pour empêcher le véhicule de déraper. Si le système fonctionne correctement, le témoin s'éteint dès que la voiture se stabilise.

Cependant, si le voyant ESP reste allumé même dans des conditions normales, il s'agit probablement d'un problème avec le système de stabilité électronique.

Quelle est la différence entre ESP et ESC ?

ESP, qui signifie Electronic Stability Program, est le même système que ESC - Electronic Stability Control. Il n'y a pas de différence entre ESP et ESC, mais le nom. Cela est dû au fait que divers constructeurs automobiles utilisent des noms différents pour certaines fonctionnalités.

Marquages ​​du système de stabilité électronique

Les constructeurs automobiles utilisent des abréviations différentes pour étiqueter le système de stabilité électronique, mais le principe de fonctionnement de ces systèmes est le même. Dans le cas de ce système, vous pouvez rencontrer les étiquettes suivantes :

  • ESC (Electronic Stability Control) - nom général du système de stabilisation électronique, mais utilisé par Škoda, Fiat, Hyundai, Tesla, Luxgen et Proton

  • ESP (Electronic Stability Program) - désignation utilisée par Audi, Chrysler, Dodge, Hyundai, Jeep, Kia, Mercedes-Benz, Saab, Suzuki, Lamborghini et Smart

  • ESP (Programme de stabilisation électronique) - la désignation est utilisée par Volkswagen (l'abréviation est le même que le précédent, la différence mineure est seulement dans le nom complet)

  • VDC (Vehicle Dynamic Control) - désignation utilisée par Subaru, Nissan et Infiniti

  • DSC (Dynamic Stability Control) - désignation utilisé par Aston Martin, BMW, Jaguar, Land Rover, Mazda et Mini

  • VSA (Vehicle Stability Assist) - désignation utilisée par Acura et Honda

  • VSC (Vehicle Stability Control) - la désignation utilisée par Lexus et Toyota

  • VDIM (Vehicle Dynamics Integrated Management) - la désignation utilisée par Lexus et Toyota

  • ASC (Active Stability Control) - la désignation utilisée par Jaguar et Mitsubishi

  • DSTC (Dynamic Stability and Traction Control) - désignation utilisée par Volvo

  • PSM (Porsche Stability Management) - la désignation, comme son nom l'indique, est utilisée par Porsche

  • M-ASTC (Mitsubishi Active Skid and Traction Control) - la désignation utilisée par Mitsubishi

  • StabiliTrak - désignation utilisée par Buick, Cadillac, Chevrolet (la plupart des modèles), GMC, Pontiac, Saturn, Isuzu et Hummer

  • AdvanceTrac - désignation utilisée par Ford, Lincoln et Mercury

  • Active Handling - désignation utilisée par Chevrolet (Corvette)

Certains fabricants utilisent plusieurs désignations, car la désignation peut ne pas s'appliquer à l'ensemble de la marque mais à un modèle spécifique.

Conclusion

Un programme de stabilité électronique est crucial pour améliorer la stabilité de la voiture, la sécurité de conduite et la confiance du conducteur. Selon les statistiques et les estimations, ce système évite de nombreux décès et blessés sur les routes.

Depuis 2012, la NHTSA exige que toutes les nouvelles voitures particulières vendues aux États-Unis soient équipées d'un programme de stabilité électronique. À l'inverse, selon la Commission européenne, toutes les voitures particulières neuves doivent disposer d'un programme de stabilité électronique dans l'UE.